PAROLES D’EXPERTS SUR LA LEVÉE DES FONDS

L’argent est le nerf de la guerre dans toute économie monétarisée. Les besoins en financements au sein des ménages et des entreprises et de l’État se font de plus en plus pressant. C’est au regard de ceci qu’il est important de connaitre à quoi s’attendre lors de tout processus de levée de fonds. Ce talk-show virtuel donne la parole à des experts dans le processus de levée des fonds disposant d’au moins 5 ans d’expérience dans le domaine. Notre focalisation sera orientée sur les entreprises ou startups. Voici ce que pensent les experts.

 

I. Ulrich D’POLA : LA LEVÉE DES FONDS ENTRE NÉCESSITE OU ENVIE

Sans titre(1)

Ulrich est Economiste-Monétariste; CEO & Co-fondateur de POLA CAPITAL

 » Les entrepreneurs doivent se poser la question de savoir si c’est nécessaire de lever les fonds pour leurs projets? Cette phrase peut sembler bizarre mais mon observation depuis plus de 5 ans dans l’écosystème entrepreneurial camerounais et africain, m’a permis de constater que la majorité des jeunes startupeurs dès qu’ils ont une idée et une première version de business plan, alors ces derniers se lancent directement dans la recherche des financements. Serait-ce alors par mimétisme, par effet de mode, ou bien par réel besoin de financement? Je pense qu’il est souvent impératif de bien construire les produits ou les services que l’on vend ou propose; de même que bien affiner sa cible c’est-à-dire ses clients. D’autre part, les investisseurs veulent avoir des NEWS, des ACTIONS et des RÉSULTATS. Ce qui est très difficile pour les débuts de la très jeune startup. Cela crée souvent des conflits entre la vision des investisseurs et les objectifs de l’équipe dirigeante. Mes conseils aux jeunes startupeurs sont les suivants: (i) bien affiner leurs produits et leurs cibles, (ii) tester leurs services et produits et s’ajuster par conséquent; (iii) ne rechercher du financement que si ces fonds sont INDISPENSABLES pour la survie de la startup; (iv) ne pas négliger le rôle de l’autofinancement et des fonds propres dans les débuts de la jeune entreprise.  »

 

II. Hermann DONGMO : LES PIÈGES RELATIFS A LA LEVÉE DES FONDS

Sans titre(14)

Hermann est Chef de Projet Stress-Test chez Société Générale France & Co-CEO du Cabinet CCOFIT

 » La levée de fonds est comme le mariage.  C’est le plus beau jour de la vie d’un startupeur sans pour autant penser aux problèmes qu’il n’avait pas avant et qui seront désormais son lot quotidien. Quand vous créez votre startup, la logique veut que vous rencontriez des investisseurs à plus ou moins court terme. Pourtant la levée de fonds ne garantit en rien le succès de votre startup. Malgré le coup de pouce évident, aussi étonnant que cela puisse paraître, il existe un risque de surfinancement ou d’échec lié à ces investissements, de dilution des parts et aussi du pouvoir ou encore de la vision. La levée de fonds crée des problèmes de riches: structuration, recrutement, fin de l’esprit startup, perte d’agilité… autant de problématique qui poussent à l’échec si le socle n’est pas assez solide. Les investisseurs n’ont pas souvent la patience qu’il faut, donc il faut pouvoir autant que possible s’allier avec des personnes ayant la même vision. La levée de fonds a donc un côté sombre, celui de vous faire tomber dans l’argent facile et la rigidité! »

 

III. TRÉSOR FEUMBA: LE  CROWDFUNDING ET LA LEVÉE DES FONDS

Sans titre

Trésor est Ingénieur-Economiste-; Deputy  Manager & Co-fondateur de POLA CAPITAL

 » Le crowdfunding permet à des porteurs de projet de collecter des fonds sur internet directement auprès du grand public. Lancé en 2003 aux Etats Unis, ce phénomène s’est toute suite répandu dans tout le monde entier grâce à l’explosion des réseaux sociaux. La plateforme est le lieu de rencontre entre les agents à besoin de financement (porteurs de projet ou entreprises) et les agents à capacité de financement (investisseurs ou business angels). Les porteurs de projet présentent lesdits projets aux investisseurs et ces derniers choisissent financer celui ou ceux qui leur plaisent à hauteur de ce qu’ils souhaitent apporter. La levée de fonds via la plateforme de crowdfunding met en exergue de nombreux atouts pour les entreprises ou startups qui s’y lancent. Ce sont: (i) une réponse rapide et digitale en ce sens qu’il permet de gagner en temps et en longueur d’avance sur le temps de prise de contact et de négociations avec les banques pour l’obtention d’un crédit; (ii) l’absence de garanties ou d’apport personnel contrairement à la banque; (iii) un mode de financement accessible à tout monde peu importe le domaine de spécialisation de l’entreprise ou du porteur de projet (artiste, médecin, ingénieur, exploitant agricole, humanitaire, …); (iv) garantie aux financeurs et aux financés de la transparence et de contribuer à une autorégulation favorisant leur protection. »

 

IV. Hippolyte CHOUTEDJEM : LA BANQUE ET LA LEVÉE DES FONDS

Sans titre(3)

Hippolyte est Economiste-Banquier chez SAPHIR CONSEIL; Consultant Banque chez POLA CAPITAL

 » Lors de votre installation, puis tout au long de son cycle de vie, votre activité va générer des besoins de financement que vous devez  impérativement anticiper. Vos besoins de financements peuvent être liés à des décalages entre vos encaissements clients et vos règlements, des investissements d’équipement pour l’achat et le renouvellement de matériels, des projets de développement de votre activité par l’acquisition d’une nouvelle entité. À court terme et selon la nature des besoins, votre conseiller bancaire vous présentera plusieurs solutions adaptées. Il s’agit de: (i) L’autorisation de découvert et la facilité de trésorerie; (ii) L’escompte de traite ; (iii) Le crédit court terme de trésorerie; (iv) la cession Dailly;  (v) l’affacturage. Cependant, dans une dynamique de long terme, votre banquier pourra vous proposer les options suivantes: (a) Le financement moyen-long terme amortissable à taux fixe ou révisable avec, généralement, une échéance constante pendant la durée du prêt ; (b) Le crédit-bail pour du matériel neuf, négocié avec le fournisseur ; (c) La location avec option d’achat (LOA) et la location longue durée (LLD) peuvent être également concédées pour l’acquisition de matériel.  »

 


                   Copyright (c) POLA CAPITAL, Avril 2018

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s