PITCHER UN INVESTISSEUR: LES HUIT POINTS CLÉS (Partie I)

Dans la quête des financements, les startupeurs sont souvent appelés à faire des présentations lors des rencontres avec les investisseurs (banques, business Angels, clubs d’investissement, etc.) ou lors des compétitions diverses pour startups. Ces présentations sont ce qu’on appelle communément dans le jargon entrepreneurial: UN PITCH. Il est donc primordial de pouvoir bien se préparer à l’avance. Ainsi, je partage dans ce post, 8 points clés pour cette étape ô combien cruciale.

Si vous êtes un entrepreneur en herbe qui engloutit des pontifications plus larges sur l’art de la collecte de fonds, mais que vous avez constamment besoin de conseils sur les «prochaines étapes», voici l’article que vous devez imprimer et mettre dans votre poche!

I. DES GENERALITES SUR LE PITCH

La collecte de fonds doit être l’une des compétences de base de toute jeune entreprise.  Le pitch est L’OUTIL FATAL dans cet exercice. Le « pitch deck » ou « le PITCH » est  une présentation courte et puissante pour piquer l’intérêt des investisseurs. C’est un exercice de communication court et impactant. C’est une présentation efficace et percutante d’un projet pour convaincre en peu de temps. On va pitcher en 1 à 5 minutes.

Si à l’origine le pitch était un exercice spécifiquement oral et direct (qui est apparu dans l’entrepreneuriat grâce à l’elevator pitch), désormais le pitch est un exercice plus large. On retrouve aussi bien du pitch oral indirect (comme du pitch téléphonique par exemple) que du pitch vidéo, ou même du pitch écrit. « L’idée du pitch c’est de saisir les opportunités de présenter son projet pour marquer les esprits et donner envie d’en savoir plus ».

En fait, chaque diapositive dans un pitch doit exactement refléter l’un des huit piliers psychologiques que tout investisseur avisé a dans sa tête lors de l’examen d’une décision de financement.

II. À LA PRATIQUE DANS LES DIAPOSITIVES

Voici ce qui pourrait conforter le prochain investisseur dans votre « pitch deck »!

Diapositive 1: Faites votre déclaration d’intention

Vous devez répondre à la question: « Quelle est la grande idée? » C’est quelque chose qui doit être déchiré et débattu et réécrit mille fois. Il doit également être une déclaration vivante qui peut grandir et changer à mesure que vous en apprenez sur votre entreprise, ce qui se passe sur votre marché, ce qui compte pour les investisseurs et les mille autres facteurs qui seront cruciaux pour la croissance de votre entreprise. Et si vous ratez votre première diapositive, votre deck sera comme un livre avec une mauvaise couverture – personne ne va l’acheter.

Diapositive 2: Présentez votre équipe

Quand vous allez au cinéma, vous vous posez la question de savoir: De quoi parle le film? Eh bien, vous répondez à cette question dans la première diapositive. Cependant, quand vous êtes dans la salle de projection et que les lumières s’éteignent pour que le film commence, vous cherchez toujours à connaître les personnages principaux. C’est cela aussi que recherchent les investisseurs au travers de la présentation de votre équipe. Trois choses à ne pas oublier,  l’investisseur veut être sûr : (i) que les membres de votre équipe l’ont déjà fait auparavant (le travail bien sûr); (ii) qu’ils sont les meilleurs dans ce qu’ils font; et (iii) qu’ils sont incroyablement charismatiques. Penser charisme est un facteur gigantesque dans une décision de financement.

Diapositive 3: Identifiez le problème

Si vous poursuivez le genre de grande idée qui compte pour les capital-risqueurs, vous devez identifier de manière exhaustive et claire le problème fondamental que vous résolvez. Cela accomplit un certain nombre de choses. Premièrement, cela démontre que vous comprenez les pressions actuelles du marché et les tendances macroéconomiques qui les animent. Deuxièmement, cela vous oblige à mettre en lumière ce que vous voulez combattre en vous assurant que c’est un problème réel dans le monde. Les vrais investisseurs veulent résoudre de vrais problèmes. Si tout ce que vous voulez est de faire de l’argent, alors oubliez vite les réunions de pitch avec les Ventures Capitalists ou bien les Business Angels.

Diapositive 4: Présentez votre solution

Votre quatrième diapositive devrait couvrir la façon dont vous envisagez de résoudre le problème mentionné précédemment. C’est un simple aperçu de vos propositions de valeur, illustrant comment vous envisagez de répondre au besoin sociétal crucial que vous avez déjà identifié plus rapidement, plus efficacement et plus abordable que jamais.

En conclusion, voilà les 4 premières astuces pour améliorer votre PITCH. Dans un prochain post, je partagerait les 4 dernières astuces (s’il plait à Dieu).

 

Nota Bene: Nous vous accompagnons pour la création et la réalisation de vos « pitchs deck ». N’hésitez pas à nous contacter ICI.


Auteur: Ulrich D'POLA KAMDEM; CEO et Co-fondateur de POLA CAPITAL

2 commentaires sur “PITCHER UN INVESTISSEUR: LES HUIT POINTS CLÉS (Partie I)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s